Denise Chautard

Militante historique de Droits devant, Denise reçoit chaque jour dans la permanence de l’association des personnes sans titre de séjour. Tous les lundi, lors de la réunion destinée aux nouveaux adhérents, elle évoque les grèves conduites quelques années plus tôt par des sans-papiers.

Intervention publique

En 2008, quand éclate en France la première grève de travailleurs sans-papiers, une petite association mène discrètement la bagarre aux côtés du syndicat CGT. Dans les cortèges de Droits devant de nombreuses femmes se montrent à visage découvert pour défendre leur droit au séjour. A plusieurs reprises, j’avais filmé et enregistré Denise lors de ces rassemblements, sans savoir que cette dame âgée était le fer de lance d’une association « de lutte » vieille de vingt ans.